NewsSports

SPFL: les clubs ne soutiennent pas les propositions de Covid-19 dans le processus de consultation

Le directeur général du SPFL, Neil Doncaster, a déclaré qu’il n’y avait “ pas de consensus ” dans les résultats

Moins de la moitié des 42 clubs de la SPFL sont favorables à l’octroi à l’instance dirigeante de la permission d’écourter la saison.

La période de consultation du SPFL avec les clubs membres a vu les questions sur les pouvoirs supplémentaires rejetées.

Seulement 20 ont déclaré à ce stade qu’ils soutiendraient une décision visant à accorder au SPFL la possibilité d’appeler la saison si un seuil de matches avait été atteint.

Et 38 ont rejeté la notion du corps de la ligue imposant une défaite 3-0 si une équipe ne peut pas remplir un match.

“Le conseil tient à éviter la division et le différend causés par les restrictions du gouvernement écossais provoquées par Covid-19 qui ont forcé la réduction de la saison dernière”, a déclaré le directeur général du SPFL, Neil Doncaster.

<< Il est très clair d'après les réponses qu'il n'y a pas de consensus, et encore moins les majorités nécessaires, pour qu'une décision soit prise maintenant sur la façon dont nous pourrions mettre fin à cette saison s'il devient impossible d'achever tous les matches à la suite de Covid -19 perturbation.

“Le conseil d’administration continue de chercher à terminer chaque match de la ligue programmée à sa date prévue, sauf lorsque cela est nécessairement perturbé par des matchs de coupe, et se félicite de la décision du conseil d’administration de la Fédération écossaise de ne pas rediffuser les matchs de la Coupe écossaise au cours de la saison en cours.”

La carte SPFL écrit à tous les clubs membres le mois dernier, leur demandant d’examiner diverses questions concernant un plan d’urgence si Covid-19 devait avoir un impact grave sur les appareils tout au long de la campagne.

En juillet, un vote pour prendre le contrôle en cas de répétition de la fermeture de Covid-19 du dernier mandat a été rejeté, avec un soutien insuffisant recueilli dans le dernier questionnaire pour soutenir un nouveau scrutin.

Les résultats de la consultation comprenaient:

  • Un total de 20 les clubs ont convenu qu’ils se contenteraient de donner au conseil d’administration de la SPFL à ce stade de la saison le pouvoir de réduire la campagne (sur une base de points par match) si un seuil particulier de matches avait été joué à la date de la réduction.
  • Juste 17 les clubs ont convenu qu’ils se contenteraient de donner au conseil d’administration de la SPFL le pouvoir d’annuler la saison si un nombre insuffisant de matches avait été disputé à la date de la réduction.
  • Douze les clubs étaient en faveur de l’octroi au conseil d’administration de la SPFL de larges pouvoirs pour gérer les perturbations de la saison liées à Covid-19.
  • Seulement quatre Les clubs étaient favorables à ce que le conseil d’administration de la SPFL ait le pouvoir d’imposer une défaite 3-0 à tout club ne remplissant pas un match.
  • Dix-neuf les clubs ont estimé qu’il était “trop ​​tôt pour prendre des décisions maintenant” et que les décisions sur toute perturbation liée à Covid-19 devraient être examinées plus tard dans la saison.

Déjà cette saison, plusieurs équipes ont eu des matchs reportés en raison de l’impact de Covid-19.

Les deux derniers matches de St Mirren ont été annulés car ils ne pouvaient pas aligner une équipe, tandis qu’Aberdeen, Celtic et Kilmarnock ont ​​également eu des matches reportés.

Kilmarnock et St Mirren ont été accusés par le SPFL d’avoir enfreint la réglementation Covid-19, avec un sous-comité du conseil, présidé par un président indépendant légalement qualifié, qui doit se réunir les 10 et / ou 11 novembre.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page