News

653 agents de santé infectés par le COVID-19 au Zimbabwe

Un personnel médical est vu à l’hôpital Wilkins de Harare, capitale du Zimbabwe, le 30 avril 2020 (Xinhua / Shaun Jusa)

Un total de 653 travailleurs de la santé ont été infectés par le coronavirus depuis le début de la pandémie de COVID-19 au Zimbabwe en mars, mais tous se sont maintenant rétablis, a déclaré la ministre de l’Information Monica Mutsvangwa.

«Le Cabinet réitère la nécessité pour le public de ne pas perdre la vigilance par la complaisance», a déclaré le journal d’État Herald, dans ses éditions de mercredi, citant la ministre de l’Information, de la Publicité et de la Radiodiffusion Monica Mutsvangwa, citée lors d’un point de presse.

Au 2 novembre, le Zimbabwe avait enregistré 8 389 cas confirmés, 7 939 guérisons et 245 décès liés au COVID-19.

Le ministre a déclaré que le cabinet avait décidé que des exercices de sensibilisation seraient entrepris dans toutes les provinces pour sensibiliser les citoyens à la menace d’un pic d’infections au COVID-19 pendant la saison des pluies imminente.

Elle a déclaré que le pays faisait des efforts délibérés pour stocker des consommables de test en vue de la réouverture des ports d’entrée et de sortie à l’approche des fêtes.

À compter du 1er décembre, le Zimbabwe rouvrira progressivement ses frontières terrestres, après une fermeture de huit mois en raison de la pandémie.

Cela fait suite à la reprise des vols internationaux le mois dernier, alors que le pays va de l’avant avec la réouverture de l’économie.

Mutsvangwa a déclaré qu’un groupe de travail gouvernemental travaillait avec ses homologues sud-africains pour assurer une circulation fluide des véhicules au poste frontière de Beitbridge.

Dans le même temps, a déclaré le ministre, la fréquentation des enseignants et des apprenants dans les écoles publiques est restée faible depuis la reprise des cours de 6e, 3e et 5e année le 26 octobre.

«Le taux de participation global des apprenants pour la phase 2 était de 32,02 pour cent, le taux de participation le plus élevé étant enregistré dans la province de Masvingo (54,95 pour cent), tandis que le Matabeleland Nord et le Matabeleland Sud avaient le plus bas, avec respectivement 7,10 et 13 pour cent.

«Le taux global d’assiduité des enseignants pour la semaine était de 27,16 pour cent, soit une augmentation de 5,71 pour cent par rapport aux 21,45 pour cent enregistrés la semaine dernière», a déclaré Mutsvangwa.

La majorité des enseignants des écoles publiques ne se sont pas présentés au travail depuis que le gouvernement a rouvert les écoles en septembre, exigeant une révision de leurs salaires.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page