News

Springboks va rester avec Rugby Championship et SANZAAR

DOSSIER – Sur cette photo d’archive du 10 août 2019, les trammates d’Afrique du Sud célèbrent à la fin d’un match de championnat de rugby contre l’Argentine à Salta, en Argentine. Le mardi 13 octobre 2020, les organisateurs du championnat de rugby SANZAAR ont accordé au champion de la Coupe du monde d’Afrique du Sud 48 heures supplémentaires pour décider s’il participera au tournoi à quatre nations en Australie à partir du mois prochain. (AP Photo / Florencia Tanjun, dossier)
DOSSIER – Sur cette photo d’archive du 10 août 2019, les trammates d’Afrique du Sud célèbrent à la fin d’un match de championnat de rugby contre l’Argentine à Salta, en Argentine. Le mardi 13 octobre 2020, les organisateurs du championnat de rugby SANZAAR ont accordé au champion de la Coupe du monde d’Afrique du Sud 48 heures supplémentaires pour décider s’il participera au tournoi à quatre nations en Australie à partir du mois prochain. (AP Photo / Florencia Tanjun, dossier)

L’Afrique du Sud, championne de la Coupe du monde de rugby, continuera à faire partie de l’alliance de rugby SANZAAR à quatre nations dans un avenir immédiat, défiant les spéculations qu’elle jetterait dans son lot avec l’hémisphère nord.

Alors que ses clubs de Super Rugby rejoindront probablement le Top 14 européen, au moins temporairement, l’équipe nationale sud-africaine devrait rejoindre l’Argentine, l’Australie et la Nouvelle-Zélande lors des futurs championnats de rugby.

Les Springboks se sont retirés du tournoi de cette année en Australie en raison de problèmes de bien-être des joueurs après que la pandémie COVID-19 a mis fin prématurément au tournoi de Super Rugby et a ensuite retardé ses compétitions nationales.

Dans un communiqué mercredi, SANZAAR a déclaré que l’Afrique du Sud rejoindrait le tournoi de rugby de pointe de l’hémisphère sud à partir de la saison prochaine. SANZAAR a indiqué qu’il y aurait des changements importants dans ses compétitions, y compris le Super Rugby, à mesure qu’il s’adapte au nouvel ordre mondial créé par la pandémie de coronavirus.

«Les puissances du rugby de l’hémisphère sud ont reconnu la nécessité d’un changement en ces temps difficiles et se sont engagées pour un avenir de rugby international jusqu’en 2030», a déclaré Andy Marinos, directeur général de SANZAAR. «Le réengagement des quatre syndicats envers l’avenir à long terme du football international est un début important alors que nous nous engageons dans une nouvelle direction.

«Il s’agit de la première d’une série d’annonces qui seront faites au cours des semaines et des mois à venir alors que nous continuons à planifier en 2021 et au-delà.»

L’Afrique du Sud Rugby a publié une déclaration indiquant que l’approche renouvelée était la première partie du «réaménagement progressif» des compétitions SANZAAR.

«Nous nous félicitons des changements annoncés… avec nos partenaires SANZAAR et nous attendons avec impatience de voir ce que le nouveau plan stratégique pour la compétition implique, avec une possible expansion internationale en vue», a déclaré Jurie Roux, directrice générale de SA Rugby. «Bien que nous ayons dû changer notre orientation nationale, nous avons encore une longue histoire avec les All Blacks et Wallabies ainsi qu’une amitié de longue date avec les Pumas et nous attendons avec impatience plus de rugby test de classe mondiale.».

Le championnat de rugby, désormais réorganisé en un tournoi des trois nations impliquant l’Australie, la Nouvelle-Zélande et l’Argentine, est actuellement en cours. La Nouvelle-Zélande a battu l’Australie lors du match d’ouverture le week-end dernier et, ce faisant, a conservé la Bledisloe Cup qui est disputée entre les voisins de Tasman.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page