News

Plus de 10000 migrants sont rentrés en Libye en 2020: l’OIM

Des migrants secourus débarquent d’un navire des garde-côtes libyens dans la ville de Khoms le 1er octobre 2019. © Mahmud Turkia, AFP
PHOTO DE DOSSIER: Des migrants secourus débarquent d’un navire des garde-côtes libyens dans la ville de Khoms. © Mahmud Turkia, AFP

Plus de 10 000 migrants ont été interceptés ou secourus et renvoyés en Libye, selon le chef de mission de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) Libye, Federico Soda.

Soda a également appelé à agir pour répondre aux préoccupations selon lesquelles les migrants seraient susceptibles d’être renvoyés dans des centres de détention du pays d’Afrique du Nord où ils seront confrontés à l’exploitation et aux abus, dont ils avaient cherché à fuir.

«En l’absence d’action concrète de la part des États en matière de recherche et de sauvetage, de débarquement sûr et prévisible et de solidarité, davantage de personnes sont ramenées à l’exploitation et aux abus», a déclaré Soda.

Des milliers de réfugiés et de migrants sont détenus dans environ plus d’une douzaine de centres de détention officiels en Libye, certains sous le contrôle de groupes armés, en plus d’un nombre inconnu dans des centres négligés gérés par des trafiquants, selon les Nations Unies.

Les groupes de défense des droits humains affirment que les abus, y compris la violence et le travail forcé, sont répandus dans ces centres de détention.

La semaine dernière, la porte-parole de l’OIM, Safa Msehli, a réaffirmé que l’OIM n’avait aucune implication dans la gestion des centres de détention pour migrants. Elle a ajouté qu’elle ne tolérait pas ce système et a demandé son abolition.

La mer Méditerranée est la route préférée des migrants d’Afrique, principalement de Libye, qui tentent d’entrer en Europe via l’Italie et Malte.

Des milliers de personnes sont mortes en tentant de franchir la dangereuse traversée.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page