News

La CAF annonce des changements dans l’organisation du match en raison du COVID-19

Le CAIRE, ÉGYPTE – 06 juin: le bâtiment de la Confédération africaine de football (CAF) est vu au Caire, Egypte le 06 juin 2019. Il est rapporté que, président de la Confédération africaine de football, Ahmed Ahmed a été détenu dans la capitale française Paris, sur allégation de corruption. (Photo par Stringer / Agence Anadolu / Getty Images)
Le bâtiment de la Confédération africaine de football (CAF) est vu au Caire, en Égypte. (Photo par Stringer / Agence Anadolu / Getty Images)

La Confédération africaine de football (CAF) a annoncé mercredi des modifications du nombre de joueurs dans les listes des équipes et des règles relatives à l’organisation des matches au cas où les joueurs seraient testés positifs pour Covid-19.

La CAF a déclaré que la décision avait été prise de donner aux équipes «un nombre suffisant de joueurs» pour participer aux matches de l’événement, les joueurs testés positifs pour le coronavirus car ils ne seront pas autorisés à participer aux matches.

La CAF a permis aux équipes d’augmenter le nombre de joueurs de 10 dans les compétitions où le règlement imposait une liste avec un nombre limité de joueurs.

La CAF a également permis aux associations de voyager avec un nombre illimité de joueurs, ce qui leur permettra de remplacer tout joueur dont le test est positif pour Covid-19.

Suite aux changements de règles, les équipes devront s’assurer d’avoir au moins 11 joueurs (dont un gardien de but et 4 remplaçants) pour jouer un match, quel que soit le nombre de joueurs qui auront été testés positifs.

Malgré ces changements de règles, le nombre de remplaçants autorisés sur la liste de départ restera le même conformément aux règles de chaque compétition.

La CAF a également établi les critères pour déterminer le résultat d’un match si une équipe n’y participe pas en raison de la pandémie.

  • Une équipe qui ne présente pas le nombre minimum de joueurs (11 joueurs dont 1 gardien de but et 4 remplaçants), perdra le match 2-0.
  • Une équipe qui ne se rend pas dans le pays hôte et / ou sur le lieu d’un match en raison d’un voyage ou d’une autre restriction liée au COVID-19 perdra le match 2-0.
  • Une équipe hôte qui ne peut pas organiser un match ou qui ne peut pas avoir été autorisée par son gouvernement à recevoir une autre équipe perdra le match 2-0.

Le comité d’organisation de la CAF sera consulté pour prendre une décision finale dans les cas dont les circonstances sont jugées exceptionnelles.

Les décisions viennent comme une solution à la polémique née de la demi-finale de la Ligue des champions de la CAF entre Zamalek et le Raja Casablanca. Le Raja avait demandé à la CAF de reporter le match retour après que plusieurs de ses joueurs aient été testés positifs pour le coronavirus.

Le match a ensuite été déplacé du 24 octobre au 3 novembre, Zamalek ayant finalement gagné au total pour se qualifier pour la finale.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page