News

Le Nigéria enregistre plus de 1000 décès dus à des accidents de la route au troisième trimestre

Des véhicules brûlés dans un accident d’explosion de pétrolier sont vus à Lagos, au Nigéria, le 7 novembre 2020. Deux personnes ont perdu la vie et 29 véhicules ont été incendiés dans un accident d’explosion de pétrolier survenu samedi sur un pont le long d’une autoroute dans l’État de Lagos, sud-ouest du Nigeria, a annoncé samedi la police routière. Boboye Oyeyemi, le maréchal du Corps fédéral de la sécurité routière (FRSC), a confirmé l’accident dans un communiqué parvenu à Xinhua à Lagos, affirmant que l’accident de la route mortel impliquait un seul pétrolier entièrement chargé d’essence. (Photo par Emmanuel Osodi / Xinhua)
Véhicules détruits dans l’explosion d’un camion-citerne sur une route à Lagos, au Nigéria, le 7 novembre 2020. Les morts sur les routes coûtent la vie à des milliers de Nigérians chaque année. (Photo par Emmanuel Osodi / Xinhua)

Au moins 1076 personnes ont été tuées dans des accidents de la route au Nigéria au troisième trimestre de 2020, selon le Corps fédéral de la sécurité routière (FRSC).

Selon les rapports de l’agence de presse officielle du Nigéria mercredi, le porte-parole du FRSC, Bisi Kazeem, a déclaré qu’un total de 2656 accidents de la route avait été signalé entre juillet et septembre, ajoutant que l’agence de police routière n’avait pas cédé dans ses efforts pour réduire le carnage sur les autoroutes.

En outre, quelque 167 783 délinquants au code de la route ont été arrêtés au cours de la même période, la plupart des délinquants ayant été arrêtés pour «surcharge, violation de l’utilisation de la ceinture de sécurité, conduite d’une motocyclette sans casque, conduite avec un pare-brise brisé, violations du permis de conduire, entre autres».

Il a attribué la plupart des accidents de la route et des décès survenus le long de diverses routes du pays au cours de cette période à une survitesse.

Kazeem a exhorté le public automobile à coopérer avec le FRSC, affirmant que cela contribuerait grandement à prévenir les accidents incessants sur les routes.

Le porte-parole a appelé les automobilistes à renoncer à acheter des pneus usagés ou faux et à opter pour de bons pneus pour sauver des vies et des propriétés.

Kazeem a encouragé les conducteurs à respecter les règles de la circulation et à coopérer avec les agents de la circulation, car cela était dans leur meilleur intérêt et celui des autres usagers de la route.

Des accidents de la route mortels sont fréquemment signalés au Nigéria, souvent causés par une surcharge, un mauvais état des routes et une conduite imprudente.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page