News

Les exportations kényanes d’avocats ont atteint 68000 tonnes depuis janvier

Moscou, Russie – 17 septembre 2018: les avocats kenyans exposés au WorldFood Moscou 2018 International Food Exhibition à l’Expocentre de Moscou. Sergei Fadeichev / TASS (Photo de Sergei FadeichevTASS via Getty Images)
Moscou, Russie – 17 septembre 2018: les avocats kenyans exposés au WorldFood Moscou 2018 International Food Exhibition à l’Expocentre de Moscou. Sergei Fadeichev / TASS (Photo de Sergei FadeichevTASS via Getty Images)

Les exportations kényanes d’avocats ont atteint environ 68 000 tonnes entre janvier et octobre, générant 14 milliards de shillings (environ 128 millions de dollars) pour le pays, a annoncé mercredi l’industrie.

Hosea Machuki, PDG de l’Association des exportateurs de produits frais du Kenya (FPEAK), a déclaré aux journalistes à Nairobi que l’année dernière, le Kenya a expédié quelque 59 000 tonnes, ce qui en fait le principal exportateur de fruits.

«En 2020, jusqu’à fin octobre, nous avons exporté 68 000 tonnes. Le principal moteur de l’augmentation des exportations d’avocat est l’expansion de la superficie cultivée, les agriculteurs en dehors des zones de culture traditionnelles adoptant le fruit », a déclaré Machuki.

Machuki a ajouté que l’avocat est une source de devises clé car il représente environ un cinquième du total des exportations horticoles.

Il a noté que la nation d’Afrique de l’Est a un énorme potentiel pour la production d’avocat des petits et grands agriculteurs.

Il a déclaré que 70 pour cent des fruits sont cultivés par de petits agriculteurs qui ont entre 5 et 20 arbres par ferme, 20 pour cent par des agriculteurs de taille moyenne et le reste est cultivé dans des plantations commerciales.

Selon Machuki, le Kenya est l’un des plus grands producteurs d’avocats au monde.

«Nos avocats sont cultivés naturellement dans les conditions les plus idéales au monde sur l’équateur. Ainsi, ils nécessitent très peu de protection des cultures, ce qui les rend principalement cultivés et produits de manière biologique », a déclaré Machuki.

Selon le lobby de l’industrie, la principale saison des avocats se situe entre février et octobre.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page