News

Le Rwanda signale 27 nouveaux cas de COVID-19 dans la prison de la capitale

NYANZA, RWANDA – 03 avril: Des prisonniers sortent de l’aile de golf, où sont logés des hommes reconnus coupables de génocide, à la prison de Nyanza le 3 avril 2014 à Nyanza, au Rwanda. Sur les 6567 prisonniers détenus dans l’établissement pénitentiaire, 5827 d’entre eux ont été reconnus coupables d’avoir participé ou dirigé le génocide rwandais de 1994, au cours duquel des extrémistes hutus ont tué plus de 800 000 en tentant d’éliminer les Tutsis. (Photo par Chip Somodevilla / Getty Images)
Photo d’archives: Des prisonniers sortent de l’aile de golf, à la prison de Nyanza, le 3 avril 2014 à Nyanza, au Rwanda. (Photo par Chip Somodevilla / Getty Images)

Le Rwanda a signalé mercredi soir 27 nouveaux cas de COVID-19 dans la prison de Nyarugenge à Kigali, portant le décompte quotidien à 50, le plus élevé des deux derniers mois.

Les autres cas ont été retrouvés dans les districts de Kirehe et Rwamagana dans la province orientale et dans le district de Rubavu dans la province occidentale, indique le point quotidien du ministère de la Santé.

Les nouveaux cas ont porté le total national à 5 ​​312. Le nombre total de guérisons et de décès est passé à 4 974 et 41 respectivement, avec sept nouvelles récupérations et un décès de plus signalés au cours des 24 dernières heures.

L’épidémie dans la prison de Kigali est intervenue après que le ministre de la Santé Daniel Ngamije a révélé lundi 13 cas dans la prison de Rwamagana.

À ce moment-là, il a déclaré que le gouvernement allait resserrer les mesures dans les endroits à forte concentration de personnes, tels que les marchés, les parcs et les prisons, jusqu’à ce qu’un vaccin soit introduit.

Article précédent6 morts et 110 sauvés lors d’un naufrage de migrants en Méditerranée
Avatar

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page