News

Mise à jour: 16 tués dans une embuscade au Burkina Faso

PHOTO DE DOSSIER: Des soldats sécurisent une scène de crime au Burkina Faso. (Photo de NurPhoto / NurPhoto via Getty Images)

Au moins 16 personnes, dont sept soldats de patrouille de l’armée et neuf terroristes, ont été tuées mercredi dans la région troublée du nord du Sahel, au Burkina Faso, a déclaré jeudi une source sécuritaire à Xinhua dans la capitale Ouagadougou.

Selon la source qui préfère l’anonymat, les soldats ont été tués alors qu’une patrouille de l’armée a été prise en embuscade par des hommes armés non identifiés sur l’axe routier Tinakof-Beldiabe dans la province d’Oudalan.

«La réponse militaire a coûté la vie à neuf terroristes», a également déclaré la source.

Dimanche, quatre civils ont perdu la vie lors d’une attaque par des hommes armés inconnus dans le village de Djeka, dans le centre-nord de la province de Namentenga, dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Les attaques ont eu lieu dans le cadre d’une campagne électorale pour les élections présidentielles et générales prévues le 22 novembre.

Article précédentL’Algérie condamne les attaques au Mozambique
Article suivantLa Chine reste le premier marché d’exportation de la Namibie en septembre
Avatar

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page