News

Emirates se tourne vers Dubaï pour traverser la crise après une perte de 3,4 $

RÉGION DE MOSCOU, RUSSIE – 18 SEPTEMBRE 2020: Un véhicule d’ambulance par un avion de ligne Airbus A380 exploité par Emirates qui est arrivé de Dubaï à l’aéroport international de Domodedovo. La compagnie aérienne reprend les vols vers Moscou suspendus plus tôt pour empêcher la propagation du coronavirus COVID-19 et programme deux vols par semaine. / Getty Images

La société d’État Emirates a déclaré jeudi que Dubaï l’aiderait à traverser la crise des coronavirus après que des pertes de 3,4 milliards de dollars aient fait basculer la société holding de la compagnie aérienne dans son premier semestre en plus de trente ans.

Emirates a déclaré que les restrictions de voyage mondiales signifiaient que les revenus avaient chuté de 75% à 3,2 milliards de dollars, le trafic passagers ayant chuté de 95% à 1,5 million au cours des six mois précédant la fin du mois de septembre.

«Nous avons pu puiser dans nos propres réserves de liquidités solides et, par le biais de notre actionnaire et de la communauté financière en général, nous continuons à nous assurer d’avoir accès à un financement suffisant pour soutenir l’entreprise et nous accompagner à travers cette période difficile», a déclaré le président Sheikh Ahmed a déclaré bin Saeed al-Maktoum.

Le gouvernement de Dubaï soutiendrait la compagnie aérienne dans sa voie de redressement, a déclaré Sheikh Ahmed, qui est également un membre senior de la famille dirigeante de Dubaï et occupe des postes de responsabilité au sein du gouvernement.

Emirates a temporairement suspendu la plupart de ses vols au plus fort de la pandémie, qui a décimé les voyages dans le monde.

La compagnie aérienne n’a occupé que 38,6% des sièges proposés, mais a connu une forte demande de fret en raison de la disponibilité limitée des services de fret aérien dans le monde en raison de la baisse des vols de passagers.

Emirates, qui a déclaré il y a un an un bénéfice semestriel de 235 millions de dollars, a reçu 2 milliards de dollars d’aide publique du gouvernement de Dubaï entre avril et septembre de cette année, ce que la compagnie aérienne a qualifié de prise de participation.

L’ensemble des opérations de la compagnie aérienne dépend de la demande internationale car elle n’opère pas de vols intérieurs.

(Avec la contribution des agences)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page