News

Les cas de rougeole ont atteint leur plus haut niveau en 23 ans l’année dernière, tuant 200000 personnes: OMS

Selon le rapport, le nombre de morts en 2019 était de 50% supérieur au creux historique atteint en 2016.

Cette année, il y a eu moins de cas, mais la pandémie de COVID-19 a encore ralenti les efforts de vaccination, avec plus de 94 millions de personnes à risque de manquer de vaccins contre la rougeole dans 26 pays qui ont interrompu leurs campagnes de vaccination, y compris de nombreux pays avec des flambées en cours.

«Avant qu’il y ait une crise de coronavirus, le monde était aux prises avec une crise de rougeole, et elle n’est pas partie», a déclaré Henrietta Fore, directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) dans un communiqué.

Elle a également déclaré que si les systèmes de santé sont mis à rude épreuve par la pandémie de COVID-19, la lutte contre une maladie mortelle ne doit pas se faire au détriment de la lutte contre une autre.

La faiblesse des systèmes de santé et l’incapacité d’atteindre les enfants sont le principal problème à l’échelle mondiale, et l’hésitation à la vaccination est un problème supplémentaire dans certains pays, a-t-elle déclaré.

La semaine dernière, l’UNICEF et l’OMS ont lancé un appel conjoint à l’action pour éviter les grandes épidémies de rougeole et de poliomyélite, appelant à verser 255 millions de dollars supplémentaires au cours des trois prochaines années pour combler les déficits dangereux d’immunité contre la rougeole dans les 45 pays les plus à risque d’une épidémie imminente.

Les pays qui ont récemment souffert de grandes flambées de rougeole comprennent la République démocratique du Congo (RDC), Madagascar, la République centrafricaine (RCA), la Géorgie, le Kazakhstan, la Macédoine du Nord, les Samoa, les Tonga et l’Ukraine, a déclaré le Dr Crowcroft.

La rougeole est entièrement évitable, mais le succès exige que 95% des enfants soient vaccinés à temps avec deux doses de vaccins contenant la rougeole (MCV1 et MCV2).

La couverture MCV1 stagne dans le monde depuis plus d’une décennie, entre 84 et 85%, tandis que la couverture MCV2 augmente régulièrement mais n’est toujours que de 71%.

Natasha Crowcroft, conseillère technique principale sur la rougeole et la rubéole à l’OMS, a déclaré que la bonne nouvelle était que la vaccination contre la rougeole avait sauvé plus de 25,5 millions de vies dans le monde depuis 2000. Mais la faible couverture vaccinale signifiait que le nombre d’enfants non protégés augmentait chaque année.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page