News

Ougandais et chinois élus à la Cour internationale de justice

La Cour internationale de Justice à La Haye, Pays-Bas. / Image VCG

Un Ougandais et un Chinois figuraient parmi les cinq juges élus à la plus haute cour des Nations Unies par l’Assemblée générale des Nations Unies et le Conseil de sécurité.

Julia Sebutinde (Ouganda) et Hanqin Xue (Chine) ont été élues jeudi à la Cour internationale de Justice, composée de 15 membres, aux côtés de Georg Nolte (Allemagne), Yuji Iwasawa (Japon) et Peter Tomka (Slovaquie).

Les cinq juges devraient commencer leur mandat de neuf ans à la CIJ en février 2021.

Parmi les autres candidats également en lice pour les postes de la CIJ figuraient des juges du Nigéria, du Rwanda et de Croatie.

Iwasawa, Sebutinde, Tomka et Xue étaient déjà membres du tribunal basé à La Haye, mais l’Allemand Nolte cherchait à obtenir son premier mandat à la CIJ.

La Cour, nouvellement constituée, procédera en février à l’élection parmi ses membres un président et un vice-président, qui resteront en fonction pendant trois ans.

La CIJ a été créée par la Charte des Nations Unies en juin 1945 et a commencé ses activités en avril 1946.

La Cour est composée de 15 juges élus pour un mandat de neuf ans par l’Assemblée générale des Nations Unies et le Conseil de sécurité des Nations Unies.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page