News

La Libye annonce la réouverture du poste frontière avec la Tunisie

Des véhicules font la queue au passage frontalier de Ras Ejder en Libye avec la Tunisie, le 14 novembre 2020. Les autorités libyennes ont annoncé samedi la réouverture du poste frontière du pays avec la Tunisie après des mois de fermeture en raison de la pandémie de COVID-19. (Photo de Mohamed Arhoma / Xinhua)
Des véhicules font la queue au passage frontalier de Ras Ejder en Libye avec la Tunisie, le 14 novembre 2020. Les autorités libyennes ont annoncé samedi la réouverture du poste frontière du pays avec la Tunisie après des mois de fermeture en raison de la pandémie de COVID-19. (Photo de Mohamed Arhoma / Xinhua)

Les autorités libyennes ont annoncé samedi la réouverture du poste frontière du pays avec la Tunisie après des mois de fermeture en raison de la pandémie de COVID-19.

«La frontière a été rouverte en coordination avec tous les efforts des deux pays. Il est maintenant ouvert à la circulation des voyageurs des deux pays », a déclaré Abu-Rabee Makhlouf, directeur de la sécurité du poste frontière de Ras Ajdir avec la Tunisie.

«Nous appelons les voyageurs des deux pays à être totalement attachés aux mesures de précaution du protocole sanitaire», a-t-il noté, confirmant que toutes les agences «fourniront les services nécessaires et faciliteront les déplacements».

La Libye et la Tunisie voisine ont annoncé mercredi que le passage frontalier entre les deux pays serait rouvert et que les vols reprendraient, après des mois de fermeture.

Les deux pays se sont mis d’accord sur un protocole sanitaire contre la pandémie COVID-19, qui oblige les voyageurs à subir un test PCR négatif dans les 72 heures et à signer un engagement écrit pour une quarantaine de 10 jours à l’arrivée.

Le nombre total de cas de COVID-19 enregistrés en Libye s’élève désormais à 72 628, dont 43 256 récupérations et 995 décès, selon le Centre national de contrôle des maladies.

Depuis que le premier cas a été signalé en mars, les autorités libyennes ont pris une série de mesures de précaution contre la pandémie, notamment la fermeture des frontières du pays, la fermeture des écoles et des mosquées, l’interdiction des rassemblements publics et l’imposition d’un couvre-feu.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page