News

Le prophète recherché pour fraude s’enfuit au Malawi depuis l’Afrique du Sud

PRETORIA, AFRIQUE DU SUD – 04 NOVEMBRE: Le prophète Shepherd Bushiri comparaît à la cour de première instance de Pretoria le 4 novembre 2020 à Pretoria, en Afrique du Sud. Selon les médias, les dirigeants de l’Église chrétienne éclairée (ECG) font face à des accusations de fraude et de blanchiment d’argent. (Photo par Gallo Images / Frennie Shivambu)
PRETORIA, AFRIQUE DU SUD – 04 NOVEMBRE: Le prophète Shepherd Bushiri comparaît à la cour de première instance de Pretoria le 4 novembre 2020 à Pretoria, en Afrique du Sud. Selon les médias, les dirigeants de l’Église chrétienne éclairée (ECG) font face à des accusations de fraude et de blanchiment d’argent. (Photo par Gallo Images / Frennie Shivambu)

Le prédicateur millionnaire controversé Shepherd Bushiri, libéré sous caution en Afrique du Sud dans une affaire de fraude et de blanchiment d’argent, s’est enfui dans son Malawi natal, selon un communiqué samedi.

Le prophète autoproclamé est connu pour ses «miracles» et son style de vie extravagant et a fait d’énormes investissements dans les secteurs des mines, des télécommunications et du luxe.

Il a été arrêté pour fraude et blanchiment d’argent présumés en octobre dans une affaire de plusieurs millions de dollars, mais a obtenu une caution en novembre.

Sa richesse provient des dons des adeptes de son église de rassemblement chrétien éclairé dans la capitale sud-africaine Pretoria.

Bushiri et son épouse Grace ont été libérés sous caution à condition qu’ils se confinent dans la province sud-africaine de Gauteng.

Bushiri a déclaré qu’il avait fui l’Afrique du Sud car il craignait pour sa vie.

«Il y a eu des tentatives claires et évidentes de me faire tuer, ma femme et ma famille et… il n’y a jamais eu de protection de l’État», a-t-il déclaré dans un communiqué.

«Notre venue au Malawi est donc un retrait tactique de la République sud-africaine uniquement destiné à préserver nos vies», a-t-il déclaré.

«Nous devons être vivants pour témoigner.»

Il y avait eu des allégations selon lesquelles Bushiri avait fui l’Afrique du Sud avec le président du Malawi, Lazarus Chakwera, qui était en visite officielle de deux jours en Afrique du Sud et était revenu samedi.

Mais le porte-parole de Chakwera, Brian Banda, a déclaré que le prêtre n’était pas à bord du jet présidentiel.

«L’allégation selon laquelle le prophète Shepherd Bushiri est venu sur le même vol avec le président est fausse», a-t-il déclaré.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page