News

La Libye pourparlers ajourner sans nommer un gouvernement de transition

TUNIS, TUNISIE – 16 NOVEMBRE: Stephanie Williams, chef de la Mission de soutien des Nations Unies en Libye (MANUL) prend la parole lors d’une conférence de presse le 7e et jour de clôture du Forum de dialogue politique libyen, le 16 novembre 2020 à Tunis, Tunisie. Le forum de dialogue politique libyen, organisé par l’ONU, a été reporté à la semaine prochaine en raison d’un manque de consensus sur la personne qui dirigera le processus de transition. (Photo par Yassine Gaidi / Agence Anadolu via Getty Images)
TUNIS, TUNISIE – 16 NOVEMBRE: Stephanie Williams, chef de la Mission de soutien des Nations Unies en Libye (MANUL) prend la parole lors d’une conférence de presse le 7e et jour de clôture du Forum de dialogue politique libyen, le 16 novembre 2020 à Tunis, Tunisie. Le forum de dialogue politique libyen, organisé par l’ONU, a été reporté à la semaine prochaine en raison d’un manque de consensus sur la personne qui dirigera le processus de transition. (Photo par Yassine Gaidi / Agence Anadolu via Getty Images)

Les pourparlers dirigés par l’ONU sur la nomination d’une autorité exécutive unifiée en Libye pour aider à la transition vers d’éventuelles élections l’année prochaine ont été suspendus dimanche sans nommer une telle administration intérimaire, ont indiqué les médias.

«Dix ans de conflit ne peuvent pas être résolus en une semaine», a déclaré Stephanie Williams, chef de la Mission de soutien des Nations Unies en Libye, lors d’une conférence de presse après les pourparlers.

Les délégués devaient se réunir à nouveau dans environ une semaine pour une réunion virtuelle sur le mécanisme de sélection de l’autorité à venir, a déclaré Williams aux journalistes.

Quelques jours plus tôt, lors d’un forum de dialogue politique intra-libyen inclusif, des représentants de tous les horizons sociaux et politiques libyens avaient convenu de tenir des élections nationales en décembre de l’année prochaine.

Le forum a été lancé sous les auspices de l’ONU peu de temps après que les parties libyennes ont signé un accord de cessez-le-feu permanent parrainé par l’ONU à Genève le 23 octobre dans le but de discuter d’une feuille de route politique pour mettre fin à des conflits de plusieurs années et parvenir à une paix durable.

Article précédentLe pigeon voyageur belge atteint un prix record de 1,9 million de dollars
Avatar

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page