News

Toutes les écoles du Kenya rouvriront le 4 janvier

Un élève lit un livre à l’école primaire State House de Nairobi, capitale du Kenya, le 12 octobre 2020 (Xinhua / John Okoyo)
PHOTO DE DOSSIER: Un élève lit un livre à l’école primaire State House de Nairobi, capitale du Kenya. (Xinhua / John Okoyo)

Toutes les écoles du Kenya rouvriront le 4 janvier après près d’un an de fermeture en raison de la pandémie de coronavirus, a déclaré lundi un responsable du gouvernement.

Le secrétaire du Cabinet de l’éducation, George Magoha, a annoncé la décision à la suite d’une réunion avec les parties prenantes de l’éducation pour délibérer sur l’état de préparation actuel d’une reprise complète pour tous les apprenants.

Le gouvernement kényan a commencé à rouvrir progressivement les écoles du pays en octobre, les écoles du pays ayant été fermées en mars.

«Toutes les écoles rouvriront complètement le 4 janvier 2021. Cela s’appliquera aux apprenants PP1 et 2, Grade 1, 2 et 3, Classe 5, 6 et 7 et Formulaire 1, 2 et 3», a déclaré Magoha.

La réouverture des écoles comprend les écoles internationales, qui rouvriront également à la même date pour tous les niveaux d’apprenants.

La réouverture des écoles marquera le début du deuxième trimestre du calendrier scolaire et se terminera le 19 mars.

Tous les apprenants, à l’exception des classes 8 et 4, auront alors sept semaines de vacances pour permettre aux candidats des écoles primaires et secondaires de passer leurs examens.

Les élèves de 4e année et les étudiants entrants de la première forme resteront ensuite à la maison pendant que les autres apprenants terminent le troisième trimestre du calendrier scolaire.

Magoha a réitéré l’engagement du gouvernement à maintenir un environnement sûr pour les étudiants et les enseignants.

«Je tiens à assurer le pays que le gouvernement est déterminé à assurer une réouverture et un apprentissage sûrs de nos écoles. Ce faisant, nous tirons des leçons importantes de la réouverture partielle qui a eu lieu depuis octobre. Nous sommes convaincus que nous resterons sur la bonne trajectoire pour trouver la formule gagnante qui garantira que nos établissements d’enseignement sont sûrs pour nos apprenants et nos enseignants », a déclaré Magoha.

L’annonce du gouvernement fait suite aux préoccupations concernant l’augmentation des cas de Covid-19 à travers le pays.

Un certain nombre d’établissements d’enseignement à travers le pays ont également signalé des cas d’étudiants et / ou d’enseignants testés positifs au COVID-19, ce qui a incité certains d’entre eux à fermer.

Dimanche, au moins 38 élèves du lycée Kabarnet Boys du comté de Baringo ont été testés positifs au COVID-19, a déclaré un responsable du comté.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page