News

UNCHR: La Libye n’est pas un port sûr pour les réfugiés et les migrants

PHOTO DE FICHIER: 27 août 2019, —: Le navire de sauvetage “Eleonore” navigue sur la Méditerranée avec environ 100 migrants à bord. (Photo de Johannes Filous / alliance de photos via Getty Images)
PHOTO DE DOSSIER: 27 août 2019: Le navire de sauvetage «Eleonore» navigue sur la Méditerranée avec une centaine de migrants à bord. (Photo de Johannes Filous / alliance de photos via Getty Images)

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a déclaré que les réfugiés et les migrants qui tentaient de traverser la mer Méditerranée depuis l’Afrique vers l’Europe ne devraient pas être renvoyés en Libye.

«Nous réitérons que la Libye n’est pas un port sûr», a déclaré le HCR.

Un nouveau lot de 77 migrants tentant de traverser la Méditerranée a été arrêté et renvoyé en Libye ce week-end.

En raison de l’insécurité et du chaos qui ont suivi la chute de son chef Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est devenue un point de départ privilégié pour des milliers de personnes qui souhaitent traverser la mer Méditerranée vers l’Europe.

Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), plus de 11000 migrants ont été secourus et renvoyés en Libye jusqu’à présent en 2020.

L’OIM a également déclaré que des centaines de migrants sont morts et des centaines d’autres ont disparu sur la route de la Méditerranée centrale jusqu’à présent cette année.

Des milliers de migrants, qui ont été secourus en mer ou arrêtés par les autorités, restent détenus dans des centres d’accueil surpeuplés, malgré les appels internationaux répétés pour fermer ces centres.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page