NewsSports

Une personne sur cinq touchée par des catastrophes climatiques dans le monde au cours de la dernière décennie, selon un rapport

Quelque 1,7 milliard de personnes dans le monde ont été touchées par des catastrophes météorologiques extrêmes au cours de la dernière décennie, selon un rapport.

Selon un rapport de la Fédération internationale de la Croix-Rouge, les catastrophes climatiques et météorologiques ont tué 410 000 personnes au cours des 10 dernières années, celles vivant en Asie et en Afrique étant les plus touchées par de tels événements.

Depuis les années 90, le nombre de catastrophes climatiques et météorologiques enregistrées a augmenté de 35% en moyenne, selon le rapport. De tels événements se multiplient plus que d’autres types de catastrophes, a ajouté le rapport.

Dans les années 60, 76% des catastrophes signalées étaient liées au climat ou aux conditions météorologiques. Cependant, de 2010 à 19, 83% de toutes les catastrophes signalées appartenaient à cette catégorie.

«C’est quelque chose qui se passe maintenant. Ce n’est pas une menace future », a déclaré Zoe Abrams, directrice du plaidoyer à la Croix-Rouge britannique. L’indépendant.

«Les gens subissent les effets de la crise climatique directement sur leur vie, depuis les inondations dans le Yorkshire du Sud à la fin de l’année dernière jusqu’à la famine prolongée en Afrique australe.»

Dimanche, des gens naviguent dans une rue inondée de Bosham, dans le West Sussex

(PENNSYLVANIE)

Un nombre croissant de recherches montre que le réchauffement climatique d’origine humaine augmente à la fois la probabilité et l’intensité de nombreux types différents d’événements météorologiques extrêmes, notamment les vagues de chaleur, les sécheresses, les inondations, les typhons et les incendies de forêt.

Par exemple, une étude publiée en juillet a révélé que la vague de chaleur record de cette année dans l’Arctique était 600 fois plus probable en raison de la crise climatique.

Des recherches plus poussées ont montré que la vague de chaleur de l’hémisphère nord de 2018 aurait été «impossible» sans la crise climatique.

«Nous savons que les conditions météorologiques extrêmes telles que les cyclones et les typhons sont inévitables, mais le changement climatique les aggrave», a déclaré Mme Abrams.

Le nouveau rapport a constaté qu’au cours de la dernière décennie, 46% de toutes les catastrophes climatiques et météorologiques se sont produites en Asie. La deuxième région du monde la plus touchée est l’Afrique.

«Dans l’ensemble, ce sont les pays les plus pauvres qui sont les plus touchés par le changement climatique», a déclaré Mme Abrams.

«Les pays les plus vulnérables ont tendance à être plus pauvres et c’est aussi là où il y a moins d’investissements dans l’adaptation et les mesures de protection des personnes contre les catastrophes climatiques et météorologiques.»

Catastrophes survenues au cours des six premiers mois de la pandémie de Covid-19

(Fédération internationale de la Croix-Rouge)

Le rapport montre également que 100 catastrophes se sont produites au cours des six premiers mois depuis le début de la pandémie de Covid-19, touchant 50 millions de personnes.

Ces événements comprenaient une grave sécheresse en Afrique australe et orientale et des inondations au Bangladesh, indique le rapport.

Mme Abrams a ajouté: «Le message que nous voulons que les gouvernements et le monde entendent est, oui, nous devons tous nous rassembler autour de la lutte pour minimiser l’augmentation du changement climatique. Cependant, il est extrêmement important qu’il y ait des investissements adéquats dans l’adaptation au climat, en particulier pour protéger les plus vulnérables dans les différents pays et régions du monde.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page