News

Des fonctionnaires kényans diplômés du programme de formation aux compétences numériques parrainé par Huawei

Une photo de groupe est prise lors de la cérémonie de remise des diplômes d’un programme de formation parrainé par Huawei à Nairobi, au Kenya, le 18 novembre 2020 (Xinhua)
Une photo de groupe est prise lors de la cérémonie de remise des diplômes d’un programme de formation parrainé par Huawei à Nairobi, au Kenya, le 18 novembre 2020 (Xinhua)

Plus de 700 fonctionnaires kényans ont terminé jeudi un programme de formation d’une semaine parrainé par Huawei pour améliorer leurs compétences en TIC alors que le pays accélère la transition vers une économie basée sur la connaissance.

Joe Mucheru, secrétaire du cabinet pour les TIC, l’innovation et les affaires de la jeunesse, a présidé la cérémonie de remise des diplômes de 784 fonctionnaires qui ont suivi avec succès le cours visant à perfectionner leurs compétences numériques.

“Je tiens à remercier Huawei d’avoir travaillé en étroite collaboration avec le ministère pour développer ce programme de formation et pour les nombreux autres projets auxquels nous continuons de collaborer”, a déclaré Mucheru, selon un communiqué publié après la cérémonie de mercredi soir.

Il a salué le partenariat avec Huawei, affirmant qu’il avait alimenté la révolution numérique du Kenya pour aider à lutter contre le chômage des jeunes, améliorer la prestation de services et stimuler le commerce en ligne.

«Nous espérons continuer à collaborer avec les technologies Huawei et espérer un avenir plus grand ensemble», a déclaré Mucheru, ajoutant que le Kenya a donné la priorité au renforcement des capacités pour stimuler la littératie numérique chez les jeunes et les employés du gouvernement.

Le ministère des TIC, en partenariat avec Huawei, a commencé la formation des fonctionnaires en octobre afin de renforcer leurs connaissances dans les technologies émergentes, notamment l’intelligence artificielle (IA), l’Internet des objets (IOT), la ville intelligente, la cybersécurité et l’administration électronique.

Les stagiaires qui comprenaient 514 non-techniques et 270 techniciens de 100 organisations du secteur public ont dû suivre le cours d’une semaine et se qualifier pour un certificat après avoir passé un test rigoureux.

Mucheru a déclaré que l’amélioration des compétences numériques des fonctionnaires facilitera le déploiement transparent de l’administration électronique et accélérera la réalisation de la quatrième révolution industrielle au Kenya.

«Nous devons pouvoir tirer parti des technologies émergentes telles que l’IA, les registres distribués, l’infrastructure cloud, la robotique, la 5G et l’Internet des objets pour stimuler la croissance socio-économique de notre pays», a déclaré Mucheru.

Will Meng, PDG de Huawei Kenya, a déclaré que le développement des capacités combiné à la mise en place d’une infrastructure de soutien a été la marque de la responsabilité sociale de l’entreprise au Kenya.

«La formation des fonctionnaires était l’un des aspects d’un partenariat de renforcement des capacités à plusieurs volets entre Huawei et le ministère des TIC et nous continuerons d’étendre ce programme à l’avenir», a déclaré Meng.

Il a déclaré qu’un partenariat avec le ministère des TIC du Kenya pour améliorer la littératie numérique et mettre en place une infrastructure robuste créera de nouveaux emplois et améliorera la prestation de services dans le secteur public.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page