News

L’État du sud du Nigéria vaccine des millions de personnes contre la fièvre jaune

Les autorités sanitaires de l’État d’Anambra, dans le sud du Nigéria, ont déclaré que l’État avait vacciné environ 5,5 millions d’habitants contre la fièvre jaune lors d’une campagne contre la maladie.

La dernière vaccination qui a débuté le 30 octobre a eu lieu dans 19 régions de l’État, a déclaré Vincent Okpala, le commissaire d’État à la santé.

«Notre objectif est de vacciner environ 6 millions d’habitants et nous espérons y parvenir d’ici la fin de l’exercice», a ajouté le responsable.

Le Nigeria a repris la vaccination contre la fièvre jaune avec des mesures de sécurité contre le COVID-19, a déclaré l’Organisation mondiale de la santé le mois dernier.

Les campagnes contre la fièvre jaune de la phase quatre cibleront plus de 30 millions de personnes dans sept États du Nigéria, une fois la campagne de phase trois terminée dans l’État d’Anambra, a-t-il indiqué.

Cela sera suivi de nouveaux efforts de vaccination en 2021-2022 ciblant plus de 95 millions de personnes dans le pays africain le plus peuplé, qui compte une population d’environ 200 millions d’habitants, a-t-il ajouté.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page