News

Tigray: l’Éthiopie nie que Mekelle frappe des civils ciblés

Les autorités fédérales éthiopiennes ont démenti les informations selon lesquelles des civils auraient été ciblés lors de frappes aériennes dans la capitale de la région du Tigray. Ils ont dit que l’opération était contre “des cibles critiques spécifiques du TPLF”.

Une frappe aérienne meurtrière mardi a tué deux personnes et en a blessé d’autres à Mekelle. On ne sait pas encore qui l’a réalisé.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page