News

Les cas confirmés de COVID-19 en Afrique dépassent les 2,04 millions alors que le nombre de morts approche de 49100: Afrique CDC

Un agent de santé vêtu d’un équipement de protection individuelle (EPI) prélève un échantillon sur écouvillon nasopharyngé d’un résident lors d’un essai de Covid-19 à l’école primaire olympique de Nairobi, au Kenya, le mardi 26 mai 2020. Photographe: Patrick Meinhardt / Bloomberg via Getty Images
Un agent de santé vêtu d’un équipement de protection individuelle (EPI) prélève un échantillon sur écouvillon nasopharyngé d’un résident lors d’un essai de Covid-19 à l’école primaire olympique de Nairobi, au Kenya, le mardi 26 mai 2020. Photographe: Patrick Meinhardt / Bloomberg via Getty Images

Le nombre de cas confirmés de COVID-19 sur le continent africain a atteint 2 043 462, ont annoncé samedi les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique).

L’agence continentale de contrôle et de prévention des maladies a déclaré dans un communiqué que le bilan des morts lié à la pandémie était de 49 099 samedi après-midi.

Au total, 1 728 682 personnes infectées par le COVID-19 se sont rétablies sur tout le continent jusqu’à présent, selon l’agence continentale de contrôle et de prévention des maladies.

Les pays africains les plus touchés par le COVID-19 en termes de nombre de cas positifs sont l’Afrique du Sud, le Maroc, l’Égypte et l’Éthiopie, selon les chiffres du CDC africain.

La région de l’Afrique australe est la région la plus touchée par le COVID-19 à la fois en termes de nombre de cas positifs confirmés et de nombre de décès, a-t-on noté.

La région de l’Afrique du Nord est la deuxième région africaine la plus touchée par le COVID-19, selon le CDC Afrique.

Dans le même temps, la Commission de l’Union africaine (UA) a souligné vendredi que la lutte de l’Afrique contre la pandémie de COVID-19 était «loin d’être terminée».

Selon le bloc panafricain, bien que l’Afrique n’ait pas enregistré un nombre très élevé de cas de COVID-19 et de décès comme dans d’autres continents, l’impact de la pandémie a été «très élevé sur le continent, exerçant une pression intense sur la santé déjà fragile système et affectant négativement la situation socio-économique sur le continent.

En février 2020, le CDC africain a développé une stratégie continentale pour répondre à la pandémie COVID-19, visant à améliorer la coopération, la collaboration, la coordination et la communication tout en prévenant les maladies graves et les décès et en minimisant les perturbations sociales et les conséquences économiques dues à la pandémie. La stratégie a été validée par les ministres africains de la Santé en février et approuvée par le Bureau des chefs d’État et de gouvernement en mars 2020.

En juin 2020, le CDC africain a également déployé un partenariat pour accélérer les tests COVID-19 (PACT), une initiative qui lui a permis de rassembler des partenaires en tant que collectif pour étendre les tests, la recherche des contacts et le traitement des cas de COVID-19 à travers le continent.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page