News

Al-Qaïda en Afrique du Nord nomme un nouveau chef pour remplacer Droukdel

Publié le:

Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a choisi un nouveau chef pour remplacer Abdelmalek Droukdel, tué en juin par les forces françaises, a rapporté samedi le groupe de surveillance du SITE.

L’Algérien Abu Obaida Yusuf al-Annabi, chef du “Conseil des dignitaires” d’AQMI, a été nommé successeur de Droukdel, a indiqué le SITE.

Al-Annabi est sur la liste noire américaine des «terroristes internationaux» depuis septembre 2015, selon le Counter Extremism Project.

Il est régulièrement apparu dans les vidéos de propagande du groupe et, en 2013, a demandé aux musulmans de riposter contre l’intervention de la France au Mali.

AQMI a également confirmé la mort de la ressortissante suisse Beatrice Stoeckli, qui a été enlevée à Tombouctou alors qu’elle travaillait comme missionnaire en 2016.

Il a imputé sa mort à une tentative des «croisés français» de la libérer.

Al-Qaïda au Maghreb islamique est issu d’un groupe fondé à la fin des années 1990 par des islamistes radicaux algériens, qui en 2007 ont prêté allégeance au réseau Al-Qaïda d’Oussama Ben Laden.

Le groupe a revendiqué la responsabilité de nombreuses attaques contre des soldats et des civils dans la région du Sahel, y compris une attaque en 2016 contre un hôtel et un restaurant haut de gamme au Burkina Faso qui a tué 30 personnes, principalement des Occidentaux.

La France a plus de 5 000 soldats déployés dans sa force anti-jihadiste Barkhane au Sahel.

(AFP)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page