News

Violence à l’égard des femmes: comment une femme au Zimbabwe a décidé de prendre position

Publié le: Modifié:

Beatrice Savadye a grandi dans une communauté minière pauvre du nord du Zimbabwe. Elle a été victime de violence sexiste à la maison: son père a dit à son frère de la battre, elle et ses sœurs, si elles se conduisaient mal. Mais elle a décidé de prendre position et de ne pas accepter le statu quo. Il y a sept ans, elle a lancé un groupe de femmes pour les Zimbabwéens appelé Roots Africa. Il fait pression pour des lois plus strictes pour protéger les femmes piégées par des agresseurs contre une flambée de violence et contre les infections à VIH. Elle se joint à nous dans le cadre de notre couverture spéciale pour marquer la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page