News

Les forces de sécurité sauvent des dizaines d’écoliers après un nouvel enlèvement au Nigeria

Publié le:

Des hommes armés au Nigéria ont enlevé plus de 80 élèves des écoles islamiques dans le nord-ouest de l’État de Katsina samedi soir, mais les élèves ont été rapidement secourus par les forces de sécurité après une violente fusillade, a annoncé dimanche la police.

L’enlèvement déjoué intervient moins de deux jours après la libération de 344 écoliers qui ont été enlevés dans la même zone le 11 décembre. Les incidents ont mis en évidence l’insécurité dans le nord du Nigéria.

La tentative d’enlèvement de samedi soir a eu lieu à Dandume, à environ 64 kilomètres (40 miles) de Kankara, la ville où le kidnapping d’écoliers a eu lieu.

Les bandits avaient déjà enlevé quatre personnes et volé une douzaine de vaches lorsqu’ils sont tombés sur les écoliers qui rentraient chez eux après une fête, a déclaré le porte-parole de la police de l’État de Katsina, Gambo Isa, tôt dimanche matin. La police et un groupe d’autodéfense de la communauté locale ont sauvé les enfants des bandits après une fusillade, a-t-il déclaré.

«Les équipes ont réussi à déloger les bandits, à secourir les 84 victimes kidnappées et à récupérer les 12 vaches volées.» a déclaré Isa dans un communiqué. «Les équipes de recherche continuent de fouiller la zone en vue d’arrêter les bandits blessés et / ou de récupérer leurs cadavres.»

Dandume, une zone bordant la partie nord de l’État de Kaduna, est l’un des points chauds de la région pour le banditisme et les enlèvements, selon les habitants.

“Dandume est une zone interdite pour beaucoup d’entre nous en raison du niveau élevé de crimes et d’insécurité perpétrés par des bandits armés”, a déclaré à l’Associated Press Saidu Lawal, responsable d’un groupe civique local à Katsina.

«Malgré les efforts du gouvernement pour ouvrir la zone en construisant des routes menant des localités métropolitaines à l’arrière-pays de Dandume … le banditisme persiste», a déclaré Lawal. «À de nombreuses reprises, les bandits bloquent les autoroutes Dandume-Sabuwa pour attaquer les voyageurs. C’est pour cette raison que de nombreuses personnes ont abandonné la nouvelle route.

(AP)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page