News

L’Éthiopie annonce une élection nationale qui se tiendra en juin

Publié le:

L’Éthiopie organisera des élections législatives le 5 juin, a annoncé vendredi la commission électorale, alors que le Premier ministre Abiy Ahmed cherche à réprimer la violence politique et ethnique dans plusieurs régions.

Le Parti pour la prospérité d’Abiy, un mouvement pan-éthiopien qu’il a fondé il y a un an, est confronté aux défis de partis ethniquement de plus en plus vifs qui cherchent plus de pouvoir pour leurs régions.

Le deuxième pays le plus peuplé d’Afrique a un système fédéral avec 10 gouvernements régionaux, dont beaucoup ont des différends frontaliers avec les régions voisines ou font face à des troubles de faible niveau.

Dans la région du nord du Tigray, des milliers de personnes seraient mortes et 950 000 auraient fui leurs maisons depuis que les combats entre les forces régionales et fédérales ont éclaté le 4 novembre. Le Tigray a tenu ses propres élections en septembre au mépris du gouvernement fédéral, qui a déclaré le sondages illégaux.

Le Conseil électoral national a déclaré que le calendrier de l’année prochaine pour les sondages n’incluait pas d’élections à Tigray. Il a déclaré que la date du vote du Tigré serait fixée une fois qu’un gouvernement intérimaire, qui a été établi pendant le conflit, aurait ouvert des bureaux électoraux.

Le vote national a été reporté d’août de cette année en raison de la crise des coronavirus. Le chef du parti gagnant devient Premier ministre.

Pendant près de trois décennies jusqu’à la nomination d’Abiy, l’Éthiopie a été dirigée par une coalition de quatre mouvements ethniques dominés par le parti du Tigré. Cette administration a régné de manière de plus en plus autocratique jusqu’à ce qu’Abiy prenne le pouvoir en 2018 après des années de manifestations de rue sanglantes contre le gouvernement.

Les premiers mois qui ont suivi la nomination d’Abiy ont vu une vague de réformes politiques et économiques, y compris la libération de dizaines de milliers de prisonniers politiques.

‘Rétablir la paix’

Abiy a fusionné trois des principaux partis régionaux l’année dernière pour former le Parti de la prospérité. Le quatrième, le Front de libération du peuple du Tigray (TPLF), a refusé de s’y joindre.

L’inscription des électeurs pour le vote de juin aurait lieu du 1er au 30 mars, a indiqué la commission électorale.

L’accord de paix d’Abiy avec l’Érythrée, qui a obtenu son indépendance de l’Éthiopie en 1993 après des années de conflit, lui a valu le prix Nobel de la paix en 2019. Mais ses mesures pour desserrer l’emprise de fer du gouvernement éthiopien ont été suivies de flambées de violence alors que les politiciens et les groupes régionaux se bousculaient pour les ressources et le pouvoir.

Abiy a ordonné des troupes dans la région occidentale de Benishangul-Gumuz, qui borde le Soudan, jeudi après que des assaillants ont incendié des maisons et tué plus de 200 personnes dans un village.

Le Premier ministre est également aux prises avec une insurrection de longue date dans la région la plus peuplée d’Éthiopie, Oromiya.

Le Front de libération de l’Oromo, considéré comme un mouvement terroriste jusqu’à ce qu’Abiy lève l’interdiction du groupe, avait déclaré le 12 décembre que le gouvernement voulait organiser des élections pour détourner l’attention des problèmes de sécurité de l’Éthiopie.

“Nous recommandons que la réparation des régions administratives fracturées et le rétablissement de la paix et de la sécurité soient entreprises avant le déroulement des élections”, avait-il déclaré.

De nombreux politiciens oromo sont en prison, comme Jawar Mohammed, un grand magnat des médias et membre du parti du Congrès fédéraliste Oromo.

Lui et d’autres dirigeants du parti ont été inculpés en septembre d’infractions terroristes après le meurtre du musicien populaire oromo Haacaaluu Hundeessaa, dont la mort a déclenché des manifestations qui ont tué au moins 178 personnes à Oromiya et dans la capitale Addis-Abeba.

(REUTERS)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page