News

Au moins 70 tués dans des attaques contre deux villages nigériens: source sécuritaire

Publié le:

Au moins 70 civils ont été tués lors d’attaques simultanées contre deux villages par des militants islamistes présumés au Niger, près de la zone frontalière avec le Mali, ont indiqué samedi des sources sécuritaires.

Environ 49 villageois ont été tués et 17 personnes blessées dans le village de Tchombangou, a indiqué l’une des sources sécuritaires, qui a demandé l’anonymat.

Une deuxième source, un haut fonctionnaire du ministère de l’Intérieur du Niger qui s’est également exprimé sous couvert d’anonymat, a déclaré qu’une trentaine d’autres villageois avaient été tués dans le village de Zaroumdareye.

Le gouvernement nigérien n’était pas immédiatement disponible pour commenter.

La nation ouest-africaine a déjà subi des attaques de militants islamistes liés à Al-Qaïda et à l’État islamique. Les attaques près de la frontière ouest avec le Mali et le Burkina Faso, et à la frontière sud-est avec le Nigéria, ont tué des centaines de personnes l’année dernière.

(REUTERS)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page