News

Les géants égyptiens investissent 120 millions de dollars dans l’académie Right To Dream

L’académie ghanéenne Right To Dream a racheté le FC Nordsjaelland en Superliga danoise en 2016

Un conglomérat égyptien valant des milliards de dollars a investi 120 millions de dollars pour prendre le contrôle de l’académie Right To Dream, qui a été fondée au Ghana en 1999 par un ancien scout de Manchester United.

Right To Dream a commencé avec une poignée de jeunes entraînés par Tom Vernon, autrefois dépisteur de Manchester United en Afrique, sur des terrains basiques remplis de poussière à Accra.

En se concentrant à la fois sur l’éducation et le football, Right To Dream s’est développé à un tel point qu’il a acheté l’équipe de haut niveau danoise, le FC Nordsjaelland en 2016.

L’académie a produit 20 internationaux ghanéens depuis sa création, parmi lesquels Abdul Majeed Waris de Strasbourg et Mohammed Kudus de l’Ajax Amsterdam.

Le groupe Mansour, qui revenus déclaréslien externe de plus de 7,5 milliards de dollars en 2018, traite de divers intérêts, dont l’automobile, l’énergie, la finance et l’alimentation.

Le groupe a créé une entité appelée ManSports pour superviser sa première incursion dans le monde du sport.

“ManSports… se concentrera désormais sur la création d’une académie Right To Dream en Égypte et sur la poursuite des activités de l’académie Right To Dream au Ghana, du club et de l’académie du FC Nordsjaelland au Danemark”, indique un communiqué.

ManSports est également désireux d’explorer “les opportunités au Royaume-Uni au niveau des clubs et des académies”, BBC Sport Africa comprenant que le groupe lorgne un club non-Premier League dans la région de Londres.

Right To Dream va maintenant construire une académie en Égypte, pour les garçons et les filles, la construction sur le site du Caire occidental devant commencer cette année avant l’arrivée prévue d’étudiants l’année prochaine.

Le lancement d’une nouvelle équipe professionnelle de football féminin en Égypte devrait suivre peu après.

Mohamed Mansour, président du groupe Mansour – dont le grand-père Mostafa était membre de L’équipe égyptienne de la Coupe du monde 1934lien externe – est le septième homme le plus riche d’Afrique et le 590e au monde, selon le magazine Forbes.

Mohamed et Loutfy Mansour
Mohamed Mansour (à gauche), photographié à côté de son fils Loutfy, est le septième homme le plus riche d’Afrique

Son fils Loutfy – basé dans la capitale anglaise Londres – dirigera ManSports.

Alors que les géants égyptiens des affaires ont pris le contrôle majoritaire, Mohamed Mansour devenant président, Vernon lui-même restera “ l’autre actionnaire important ” de la société et exercera ses fonctions de PDG.

«Notre partenariat avec Right To Dream prend une organisation forte née en Afrique, avec des valeurs qui s’alignent sur les nôtres, et la partage davantage avec le monde pour changer la vie de plus de gens», a déclaré Mohamed Mansour.

“Faire croître la prochaine génération de talents du football égyptien avec des garçons et des filles en herbe, et soutenir la croissance de notre équipe féminine, est le moyen le plus significatif pour nous de commencer à investir dans le football.”

“Notre expansion en Egypte et en Europe est une preuve supplémentaire que le Ghana peut exporter ses valeurs et sa culture footballistiques, pas seulement ses joueurs”, a ajouté Vernon, qui a commencé à enseigner aux élèves autour de sa table de cuisine.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page