News

100 djihadistes tués lors d’une offensive franco-malienne dans le centre du Mali, selon l’armée

Publié le:

Une centaine de jihadistes ont été tués ce mois-ci lors d’une offensive conjointe franco-malienne dans le centre de non-droit de ce pays d’Afrique de l’Ouest, a annoncé mardi l’armée malienne.

“Une centaine de terroristes ont été neutralisés, une vingtaine environ capturés et plusieurs motos et équipements de guerre ont été saisis” lors de l’opération avec la force française Barkhane, qui vise à éradiquer les djihadistes dans la région du Sahel, a indiqué l’armée malienne sur son site Internet.

Le Mali a été aux prises avec une insurrection djihadiste qui a éclaté dans le nord du pays en 2012 avant de s’étendre au centre puis au Burkina Faso et au Niger, enflammant souvent les rivalités ethniques.

La France, ancien dirigeant colonial du Mali, est intervenue pour la première fois dans le pays en 2013 pour aider à repousser les forces djihadistes avançant sur Bamako.

Il a maintenant 5100 soldats déployés dans la région aride du Sahel en Afrique, dans le cadre de son opération Barkhane.

Plus tôt ce mois-ci, l’armée française a déclaré avoir tué 15 djihadistes près de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso, où un groupe lié à Al-Qaïda est actif.

(AFP)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page