News

Plus de 50 passagers tués dans l’incendie d’un bus au Cameroun

Publié le:

Cinquante-trois personnes sont mortes mercredi lorsqu’un bus est entré en collision avec une fourgonnette chargée de carburant dans l’ouest du Cameroun, provoquant un incendie qui a englouti les deux véhicules, a déclaré le gouverneur local.

«Les morts ont tous été brûlés au-delà de toute identification», a déclaré Awa Fonka Augustine, la gouverneure de la région de l’Ouest. Vingt-neuf autres personnes ont subi de graves brûlures.

Le bus de 70 places est entré en collision frontale avec la camionnette vers 3h30 du matin à un endroit appelé la falaise de Dschang, dans l’ouest du Cameroun, a-t-il déclaré.

Le tronçon de route est connu pour les accidents, avec des virages en épingle à cheveux et des ravins.

Le chauffeur de la camionnette s’est échappé après l’accident et Augustine a demandé son arrestation.

Le gouverneur a déclaré que le brouillard pourrait avoir été une cause de l’accident. Une première enquête a révélé que la fourgonnette avait également un «problème de frein».

Des centaines de personnes se précipitaient dans la région pour chercher des proches.

«Il est impossible d’identifier les cadavres que j’ai vus. Ils sont brûlés au-delà de toute reconnaissance », a déclaré Honore Nzali, homme d’affaires de 54 ans, qui cherchait son frère.

Les accidents de la route sont courants au Cameroun. Le gouvernement blâme les conducteurs imprudents et le mauvais état des véhicules, tandis que les conducteurs blâment le mauvais état des routes.

Au moins 37 personnes, dont 10 femmes et quatre enfants, ont été tuées dans le centre du Cameroun le 27 décembre lorsque leur bus s’est écrasé dans un camion et est tombé dans un ravin.

(FRANCE 24 avec AFP, AP)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page