News

Des soldats tunisiens tués par un engin explosif dans les montagnes proches de la frontière algérienne

Publié le:

Un engin explosif improvisé a tué quatre soldats tunisiens qui patrouillaient dans une région montagneuse près de la frontière algérienne, a déclaré mercredi le porte-parole du ministère de la Défense Mohammed Zekri.

La région montagneuse de Moghila, près de la ville pauvre de Kasserine, abrite un groupe de militants islamistes que l’armée tunisienne combat depuis des années.

La Tunisie fait face à une menace militante petite mais persistante, affirment des diplomates étrangers axés sur la sécurité.

Outre les cellules djihadistes enfermées dans des régions montagneuses reculées, qui n’ont pas réussi à faire des incursions au-delà de leurs bastions ces dernières années, il existe également une menace de militants radicalisés en ligne.

L’année dernière, des militants ont tenté d’attaquer l’ambassade américaine à Tunis, tuant un policier à un point de sécurité avec un gilet anti-suicide, et des mois plus tard, deux agents de sécurité ont poignardé lors d’une attaque au couteau dans la ville de Sousse.

En octobre, un jeune migrant tunisien est arrivé en France et a immédiatement tué trois personnes dans une église.

(REUTERS)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page