News

Ahmad rétabli comme candidat présidentiel par Caf

Ahmad a récemment été rétabli en tant que président de la Caf après que son interdiction de cinq ans à la Fifa ait été temporairement levée par une décision de justice

Le président de la Confédération africaine de football (Caf), Ahmad, a été rétabli en tant que candidat aux élections de mars par le comité de gouvernance de l’organisation.

La décision de réadmettre Ahmad en tant que candidat intervient après que son interdiction de football de cinq ans par la Fifa a été temporairement suspendue par le Tribunal arbitral du sport (TAS) le 29 janvier.

Bien qu’il ait été autorisé par le Comité de gouvernance de la Caf, qui s’est réuni vendredi, le Malgache a besoin de la Fifa pour annuler sa décision précédente de l’exclure des élections s’il doit voter le 12 mars.

Le joueur de 61 ans espère devenir le cinquième participant aux élections, où Jacques Anouma (Côte d’Ivoire), Patrice Motsepe (Afrique du Sud), Augustin Senghor (Sénégal) et Ahmed Yahya (Mauritanie) ont déjà été approuvés comme candidats.

Le camp d’Ahmad a approché la Fifa plus tôt cette semaine pour demander que la décision du Comité de révision d’exclure Ahmad des élections, qui a été prise avant que le TAS ne lève son interdiction, puisse être annulée.

L’instance dirigeante mondiale du football, qui a été invitée à avoir le dernier mot sur la sélection des candidats par le Comité d’urgence de la Caf, n’a pas encore répondu aux demandes.

Interrogée plus tôt cette semaine sur la décision du TAS qui a repris le règne présidentiel d’Ahmad, la Fifa n’a fait aucun autre commentaire que: “La Fifa a pris note de la décision du TAS”.

Ahmad, qui a pris la direction de Caf en 2017, a été banni par la Fifa en novembre après avoir été jugé pour avoir enfreint plusieurs codes d’éthique.

Le mois dernier, le TAS – la plus haute instance juridique du sport – a déclaré qu’il levait temporairement l’interdiction d’Ahmad à la Fifa “en raison d’un risque de préjudice irréparable pour M. Ahmad si la sanction disciplinaire était maintenue pendant la période précédant les élections de la Caf”.

L’organisme basé en Suisse a déclaré qu’il entendrait l’appel dans son intégralité le 2 mars, avec une décision rendue avant les élections présidentielles de la Caf le 12 mars.

Cette suspension effective de la décision de la Fifa sera en place «jusqu’au jour où la sentence finale Cas est décernée», après quoi Ahmad pourra soit soumissionner pour un autre mandat de quatre ans ou être complètement hors course.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page