News

Le candidat du parti au pouvoir déclaré vainqueur du second tour présidentiel historique du Niger

Publié le:

Le candidat du parti au pouvoir au Niger, Mohamed Bazoum, a remporté l’élection présidentielle avec 55,75% des voix, battant l’ancien président Mahamane Ousmane, a annoncé mardi la commission électorale.

Le candidat de l’opposition Ousmane a récolté 44,25%, a déclaré Issaka Souna, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) du Niger, dans une annonce à laquelle ont participé de hauts responsables et des membres du corps diplomatique.

Après avoir remporté le premier tour en décembre par 22 points sur Ousmane, Bazoum a été soutenu par les candidats aux troisième et quatrième places lors du second tour de dimanche.

Le vote marque la première transition dans la nation sahélienne d’un dirigeant démocratiquement élu à un autre après la décision du président nigérien Mahamadou Issoufou de démissionner après avoir purgé deux mandats de cinq ans.

Pendant la campagne électorale, Bazoum a promis la continuité avec la politique d’Issoufou – et a même embauché le fils d’Issoufou comme directeur de campagne.

Son adversaire, Ousmane, pour sa part, s’est présenté comme un candidat au changement, se concentrant sur les allégations de corruption, en particulier sur la gestion des contrats par le ministère de la Défense.

La sécurité est un problème majeur dans un pays touché par deux des conflits les plus meurtriers d’Afrique – l’un près de sa frontière occidentale avec le Mali et le Burkina, et l’autre près de sa frontière sud-est avec le Nigéria.

(FRANCE 24 avec AFP et REUTERS)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page