News

Le Ghana coule l’Ouganda et remporte le quatrième titre africain des moins de 20 ans

Le Ghana a célébré la fête de l’indépendance en battant l’Ouganda 2 à 0 dans la capitale mauritanienne Nouakchott pour remporter son premier titre de champion d’Afrique des moins de 20 ans en 10 ans.

Le capitaine des Black Satellites, Daniel Afriyie Barnieh, a prouvé la différence, marquant à chaque mi-temps pour couler une équipe ougandaise à la recherche du premier titre africain du pays à n’importe quel niveau.

Avec des victoires en 1993, 1999, 2009 et maintenant 2021 également, le Ghana rejoint l’Égypte avec quatre titres bien que les deux équipes soient encore loin derrière le Nigéria, sept fois champion du monde.

La dernière fois que le Ghana a remporté la compétition, son équipe a remporté la Coupe du monde des moins de 20 ans, mais il n’y a aucune chance que cela se produise après que la Fifa a annulé le tournoi de cette année en Indonésie à cause du coronavirus.

Le Ghana et l’Ouganda s’étaient déjà rencontrés lors de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations 1978 lorsque, par coïncidence, ils avaient également terminé 2-0 contre les Africains de l’Ouest.

“Félicitations aux Black Satellites. Quelle façon de célébrer notre 64e anniversaire de l’indépendance !!” a tweeté le président du Ghanalien externe Nana Akufo-Addo.

L’Ouganda, qui a menacé tout au long du match, aura le sentiment qu’il aurait pu être inscrit sur la feuille de match après seulement trois minutes pour que Derrick Kakooza puisse lober lorsqu’il était bien placé.

Le Ghana a frappé à deux reprises la barre transversale après un virage, ce qui a fourni la voie pour le premier de Barnieh alors qu’il s’inclinait parfaitement au poteau le plus proche après 21 minutes après un corner d’Abdul Fatawu Issahaku.

Le deuxième de Barnieh, à peine six minutes après le début de la seconde période, est tombé gentiment pour lui après qu’un centre de Percious Boah ait dévié sur son chemin à quelques mètres du but.

Le Ghana n’a atteint les huitièmes de finale qu’après s’être qualifié comme l’une des deux meilleures équipes classées troisième du groupe, tandis que l’Ouganda Morley Byekwaso, malgré la défaite, a ensuite été nommé entraîneur du tournoi.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page