News

L’explosion de Bata fait au moins 20 morts en Guinée équatoriale

Au moins 20 personnes sont mortes et des centaines blessées après qu’une série d’explosions a secoué dimanche la ville portuaire de Bata en Guinée équatoriale.

Des images partagées par Radio Macuto montraient des bâtiments détruits et incendiés dans une caserne militaire du quartier de Nkoantoma à Bata, où les habitants ont déclaré avoir entendu quatre explosions distinctes. Les personnes vivant dans un rayon de quatre kilomètres autour du site ont été évacuées, même si beaucoup semblaient déjà fuir leurs maisons endommagées alors même que les explosions se poursuivaient.

Diosdado Vicente Nsue Milang, le ministre de la Santé du pays, a déclaré que de nombreuses personnes étaient toujours portées disparues et que les responsables de la Guinée équatoriale craignent que le nombre de morts augmente.

«Le nombre de blessés dans les explosions de Bata est de plus de 400 personnes», a déclaré le ministère. «Nos professionnels de la santé continuent de prodiguer des soins sur les lieux de la tragédie et dans les centres de santé.»

Quelque 200 personnes ont été conduites à l’hôpital Nuevo Inseso, 150 autres patients sont allés à l’hôpital général de Bata et 70 étaient soignés à l’hôpital La Paz. Les agents de santé de toute la ville ont été invités à se présenter au travail, tandis que les responsables ont appelé les équato-guinéens à donner du sang pour aider les blessés.

La cause des explosions fait toujours l’objet d’une enquête, bien que le président Teodoro Obiang Nguema ait déclaré publiquement que les explosions étaient liées aux pratiques de stockage des explosifs.

Image: Ministère de la Santé, Guinée équatoriale

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page