News

La femme séropositive aide les autres à vivre une “ bonne mort ”

C’est maintenant un sujet de discussion parmi ceux qui dispensent des soins de fin de vie. Selon l’ONG américaine The National Academy of Medicine, une bonne mort est “sans détresse et souffrance évitables pour le patient, la famille et les soignants, en accord général avec les souhaits du patient et de la famille, et raisonnablement conforme aux normes cliniques, culturelles et éthiques. “.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page