News

Suluhu prêtera serment vendredi alors que la Tanzanie pleure Magufuli

Samia Suluhu Hassan, la vice-présidente de la Tanzanie, sera assermentée en tant que présidente vendredi après le décès de John Magufuli.

Suluhu, 61 ans, est présidente par intérim depuis mercredi, lorsqu’elle a annoncé à la nation que Magufuli était décédé. Magufuli, 62 ans, souffrait depuis longtemps d’une maladie cardiaque pour laquelle il était soigné dans un hôpital de Dar es Salaam et n’avait pas été vu en public ces dernières semaines.

La nouvelle de sa mort a mis fin à des semaines de spéculations sur son état et des demandes des dirigeants de l’opposition pour que le gouvernement tanzanien partage des informations sur la santé de Magufuli. Suluhu a déclaré que la nation observerait une période de deuil de deux semaines pour le défunt président, qui est devenu un dirigeant controversé en raison de sa répression des journalistes et des personnalités de l’opposition et, plus tard, de son déni de la crise du COVID-19 en Tanzanie.

Suluhu sera la première femme présidente de l’histoire du pays et a été la première femme à être élue présidentielle lorsque Magufuli l’a choisie comme candidate à la vice-présidence en 2015. Les deux ont été réélues en octobre 2020.

Suluhu a précédemment occupé plusieurs postes ministériels, notamment celui de ministre d’État chargé des affaires syndicales sous l’ancien président Jakaya Kikwete. Elle a également été élue au parlement en 2010.

Originaire de Zanzibar, Suluhu a terminé des études supérieures en économie et en développement communautaire.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page