News

Les Comores se qualifient pour la Coupe des Nations de conte de fées

Les supporters des Comores célèbreront longtemps dans la nuit jeudi après la qualification historique de leur équipe

Les Comores sont entrés dans l’histoire jeudi en faisant match nul 0-0 à domicile contre le Togo pour se qualifier pour la première fois en Coupe d’Afrique des nations.

Le match a peut-être été faible, mais cela importera peu pour la nation insulaire d’un peu moins d’un million d’habitants.

Car ils célèbrent maintenant l’une des plus grandes réalisations d’un pays qui a été plus célèbre pour son histoire de coups d’État politiques et la musique que tout succès sportif.

Des scènes sauvages de célébration ont éclaté au coup de sifflet final alors que les fans, les joueurs et les politiciens célébraient la qualification choc pour la finale de l’année prochaine au Cameroun.

Les Comores n’avaient jamais remporté de qualification majeure avant 2016, date à laquelle ils battre le Botswana dans ce qui était leur 20e tentative de gagner une Coupe des Nations ou une Coupe du Monde.

Cinq ans plus tard, ils sont en tête du groupe G – avec non moins l’Égypte, championne d’Afrique record – avec trois victoires et deux nuls en cinq matches.

Bien que le Kenya puisse rattraper les Comores avec neuf points, ils ne peuvent pas les dépasser grâce au record de groupe inférieur des Harambee Stars contre les insulaires.

Même avant le début de cette campagne de qualification, les attentes étaient faibles quant à la possibilité pour les Coelacantes de s’asseoir au meilleur baby-foot africain – mais ils ont réussi l’exploit avec un match à revendre.

Une grande partie du mérite reviendra à Amir Abdou, entraîneur national depuis 2014 et dont l’insistance à faire venir des joueurs de la diaspora pour jouer pour l’équipe a révolutionné leur fortune.

“Je pense que j’étais le seul professionnel quand je suis arrivé en 2010”, a déclaré le capitaine Nadjim ‘Jimmy’ Abdou, anciennement de Millwall et de l’AFC Wimbledon, à BBC Sport Africa avant le match.

«Nous étions 5 ou 6 expatriés à l’époque. Il est clair que nous sommes partis du bas mais année après année, avec l’ajout d’autres professionnels, toute l’organisation est devenue plus professionnelle.

Avant ce match, le défenseur Said Bakari crédité l’entraîneur Abdou pour son insistance à jouer au football sur le terrain étant donné que peu de joueurs de l’équipe nationale sont – selon ses propres termes – “ grands [and] fort’.

Le défenseur basé aux Pays-Bas avait également déclaré qu’il serait “ magique ” pour les Comores d’atteindre la Coupe des Nations où ils peuvent s’attendre à affronter certains des géants du football africain.

“La Coupe des Nations est énorme”, a déclaré le rappeur Alonzo à BBC Sport Africa. “Il y a quelques grands pays qui sont vraiment, vraiment super en termes de football. Ce serait énorme d’affronter ces grandes nations du continent.”

Plus tard jeudi, le Kenya accueillera une équipe égyptienne qui doit éviter la défaite pour décrocher la deuxième place de qualification offerte par le groupe G.

Dimanche, lors du sixième et dernier tour de qualification, l’Égypte accueillera les Comores tandis que le Kenya se rendra au Togo.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page