News

Le président élu du Niger, Bazoum, met en garde contre un risque de “ conflit intercommunautaire ”

Publié le:

Le président élu du Niger, Mohamed Bazoum, a accordé une interview exclusive à FRANCE 24 et RFI dans la capitale Niamey. Bazoum, qui prendra ses fonctions le 2 avril, a qualifié les affrontements meurtriers qui ont suivi l’annonce de sa victoire électorale d ‘«artificiels» et éphémères.

Il a également exprimé sa préoccupation face au risque de “conflit intercommunautaire”, après plusieurs attaques meurtrières récentes des djihadistes de l’Etat islamique dans le Grand Sahara (ISGS), ajoutant que Niamey “relèverait ce défi”.

Enfin, Bazoum a affirmé qu’un retrait «partiel» des forces françaises du Niger ne changerait pas l’équilibre des forces «sur le terrain».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page