News

Les partisans de Gbagbo en Côte d’Ivoire saluent la décision de la CPI de confirmer l’acquittement

Publié le: Modifié:

Les partisans de Laurent Gbagbo ont éclaté de joie à la suite de la décision de la Cour pénale internationale de confirmer l’acquittement des crimes contre l’humanité par l’ancien président ivoirien. Mais pour les victimes des violences post-électorales meurtrières de 2010-2011, la réaction a été tout à fait différente. Sam Bradpiece de FRANCE 24 rapporte depuis Abidjan.

Au siège du parti de Gbagbo, le Front populaire (FP), les bouteilles sautaient alors que ses partisans célébraient la décision de mercredi de la Cour pénale internationale (CPI) de confirmer l’acquittement de l’ancien président ivoirien des crimes contre l’humanité.

En 2019, la CPI a acquitté le premier chef d’État à être jugé devant le tribunal de responsabilité pour des crimes tels que meurtre, viol et persécution à la suite d’élections contestées en 2010, les juges ayant déclaré que les procureurs n’avaient pas prouvé leur cause.

Jeudi, le tribunal a confirmé la décision, ouvrant la voie au retour de l’ancien dirigeant ivoirien chez lui après une décennie d’absence.

Mais pour les victimes des violences de 2010-2011, la décision représentait un échec de la justice et la légitimation de l’impunité en Côte d’Ivoire.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page