News

Des hommes armés prennent d’assaut la prison nigériane et libèrent plus de 1800 détenus

Publié le:

Plus de 1800 détenus se sont échappés après que des hommes lourdement armés ont attaqué une prison dans le sud-ouest du Nigéria à l’aide d’explosifs, ont annoncé lundi les autorités pénitentiaires.

Les assaillants se sont frayés un chemin dans la prison d’Owerri dans l’État d’Imo, engageant des gardes dans une fusillade, a déclaré l’autorité pénitentiaire nationale dans un communiqué.

“Je peux confirmer que le commandement de l’État d’Imo du Service correctionnel nigérian a été attaqué par des inconnus armés à Owerri”, a déclaré à l’AFP le porte-parole des services correctionnels de l’État d’Imo, James Madugba, ajoutant que le nombre de détenus évadés n’était pas encore confirmé.

“La situation est sous contrôle”, a-t-il déclaré.

Les assaillants sont arrivés dans des camionnettes et des bus avant de prendre d’assaut l’établissement, selon le communiqué de l’autorité de correction.

L’État de l’IMO fait partie d’une région qui a longtemps été un foyer pour les groupes séparatistes et où les tensions entre les autorités fédérales et la population autochtone Igbo sont souvent élevées.

Le peuple autochtone du Biafra (IPOB) a récemment publié des vidéos sur les réseaux sociaux de dizaines de ses miliciens en formation.

Mais le porte-parole de l’IPOB, Emmanuel Powerful, a rejeté toute implication dans l’attaque de la prison dans un communiqué envoyé à l’AFP, rejetant toute accusation comme «mensonge».

(AFP)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page