News

Mali: les ex-rebelles du Mali disent que l’éminent dirigeant Ould Sidati est abattu

Publié le:

Un ancien chef rebelle du nord du Mali a été tué mardi dans la capitale Bamako, selon le porte-parole d’une alliance de milices dans la région.

Sidi Brahim Ould Sidati était le président tournant de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), une alliance majoritairement touareg qui s’est soulevée contre le gouvernement central en 2012.

Le reportage du porte-parole Almou Ag Mohamed sur les réseaux sociaux a été confirmé par un médecin et un proche collaborateur d’Ould Sidati.

La raison du meurtre dans le pays pauvre du Sahel n’a pas été immédiatement claire.

La CMA a rassemblé des groupes arabes touareg et nationalistes – y compris une faction dirigée par Ould Sidati – combattant les forces maliennes dans le nord jusqu’à ce qu’elles signent un accord de paix en 2015.

L’accord, considéré comme crucial pour mettre fin au conflit acharné au Mali, n’a pas encore été pleinement mis en œuvre dans l’ancienne colonie française.

(AFP)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page