Technology

Huawei nie les accusations d’espionnage aux Pays-Bas

Un rapport de 2010 affirme que la société chinoise avait autrefois «un accès illimité» aux appels téléphoniques effectués dans le pays.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page