News

Le président tchadien meurt en première ligne | Partout en Afrique

Publié le:

Le président tchadien de trois décennies meurt de blessures sur les lignes de front d’une bataille avec les rebelles. La ville mozambicaine de Palma a également été reprise par l’armée mais les militants restent une menace et la fuite des habitants vers le sud se poursuit. Et il y a un grand pas en avant pour la protection des femmes et des enfants au Gabon, les mariages coutumiers étant enfin reconnus par l’État.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page