News

Le procureur demande aux juges d’abandonner l’affaire sur le rôle de la France dans le génocide au Rwanda

Publié le:

Le parquet français a déclaré lundi qu’il n’y avait aucune raison de poursuivre en justice la responsabilité de la France d’avoir permis le génocide de 1994 au Rwanda.

Le Rwanda a publié le mois dernier un rapport dans lequel il disait que la France était consciente que le génocide était en préparation au Rwanda avant les tueries.

Le principal procureur français, Rémy Heitz, a déclaré dans un communiqué que les enquêtes menées par les autorités françaises ne pouvaient pas prouver la complicité des troupes françaises dans les meurtres orchestrés par le gouvernement dirigé par les Hutus.

Entre avril et juillet 1994, quelque 800 000 personnes ont été tuées, la plupart appartenant à la minorité ethnique tutsie, mais aussi des Hutus modérés.

Depuis le génocide, les critiques du rôle de la France ont déclaré que le président français de l’époque, François Mitterrand, n’avait pas réussi à empêcher les massacres ni même soutenu le gouvernement dirigé par les Hutus.

(REUTERS)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page