News

Kelechi Iheanacho: Wilfred Ndidi et moi n’avons jamais perdu confiance en moi

Le Nigérian Kelechi Iheanacho (à gauche) a remercié son compatriote et coéquipier de Leicester City, Wilfred Ndidi pour son soutien.

L’attaquant en forme du Nigeria et de Leicester City, Kelechi Iheanacho, insiste sur le fait qu’il n’a jamais abandonné l’espoir qu’il reviendrait en forme même pendant son plus bas reflux.

Ces derniers mois, bien que sa fortune ait changé puisqu’il a été nommé joueur du mois de Premier League en mars, il a signé un nouvel accord pour le garder à Leicester jusqu’en 2024. et est en cours pour une double récompense pour le mois d’avril.lien externe

“Je pense que beaucoup de gens m’ont ignoré, mais je n’ai jamais perdu confiance en moi”, a déclaré Iheanacho à BBC Sport Africa.

«Je traversais une période folle et difficile où les choses ne fonctionnaient tout simplement pas pour moi.

“Mais j’ai travaillé extrêmement dur, et j’ai aussi le manager et d’autres membres du personnel à Leicester, et surtout mon frère et ami Wilfred [Ndidi] qui se tenait à mes côtés.

“Ce fut une course vraiment difficile mais je suis juste ravi que tout se soit bien passé pour moi.”

Kelechi Iheanacho du Nigeria et de Leicester City célèbre un but
Kelechi Iheanacho du Nigeria et de Leicester City célèbre un but

Iheanacho est le meilleur buteur des Foxes cette saison avec 18 buts, la première fois depuis 2014-15 que Jamie Vardy risquait de ne pas montrer la voie.

Loin d’un attaquant qui a dû attendre 14 mois pour un but en Premier League entre septembre 2018 et décembre 2019, ce qui a suscité de vives critiques.

Parmi ceux qui ont critiqué Iheanacho, il y avait le manager nigérian Gernot Rohr qui a publiquement mis en doute son engagement et son professionnalisme envers l’équipe nationale en 2019.

Ayant aidé Leicester City à participer à sa première finale de la FA Cup depuis 1969 et jouant un rôle énorme dans leur quête du football de la Ligue des champions, le joueur pense que sa dernière forme répond en quelque sorte à ses critiques.

“C’était vraiment une mauvaise passe et nous savons tous que certaines personnes sont toujours trop rapides pour juger”, a-t-il déclaré.

«Entendre certaines personnes sortir maintenant et recommencer à dire des choses positives est normal, mais je ne me dérange même pas.

“Je n’ai qu’à me prouver que je peux le faire de manière cohérente, continuer à grandir, aider mon club et mon pays lorsque j’ai la chance de jouer.”

“Nous avons beaucoup devant nous. C’est cette période de la saison où vous voulez vous battre pour tout devant vous et ne pas vous laisser emporter.”

Iheanacho a fait 124 apparitions, marquant 38 buts et fournissant 19 passes décisives, depuis qu’il a quitté Manchester City pour un contrat de cinq ans en 2017.

Au niveau international, il a marqué neuf buts en 30 apparitions pour le Nigéria depuis ses débuts seniors contre le Swaziland en novembre 2015.

Il a joué le rôle du Nigéria qui a remporté la Coupe du monde des moins de 17 ans 2013 pour une quatrième fois record et est devenu le joueur exceptionnel du tournoi, en étant élu joueur le plus utile.

Il a également marqué six buts pour obtenir le Soulier d’Argent en tant que deuxième meilleur buteur de la compétition.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page