Sports

Le Nigeria intervient pour accueillir les championnats africains d’athlétisme

La sprinteuse ivoirienne Marie-Josee Ta Lou a célébré sa victoire aux 100 m et 200 m aux Championnats d’Afrique d’athlétisme 2018 à Asaba, au Nigéria

Le ministre nigérian de la Jeunesse et du Développement des sports, Sunday Dare, a accepté de se présenter pour accueillir les Championnats d’Afrique d’athlétisme à Lagos.

L’événement se tiendra désormais du 23 au 27 juin, ce qui donne aux athlètes la possibilité d’atteindre les normes de qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo avant la date limite du 29 juin.

Dare et le président de la Confédération africaine d’athlétisme, Kalkaba Malboum, se sont rencontrés lundi au Caire pour discuter du transfert des championnats au stade Teslim Balogun à Lagos.

“Le ministère fédéral de la Jeunesse et du Développement du sport et la Confédération africaine d’athlétisme sont pleinement engagés et travaillent en synergie pour organiser des championnats de classe mondiale”, indique un communiqué conjoint.

“Dans les prochains jours, des détails plus complets concernant l’organisation réussie des championnats à Lagos, au Nigéria seront rendus publics.”

L’événement biennal avait été retardé trois fois avant que le Nigéria n’accepte d’accueillir les championnats, qui auraient dû avoir lieu en 2020 avant d’être reportés d’un an en raison de Covid-19.

Le plan était d’organiser les championnats dans la ville algérienne d’Oran entre le 1er et le 5 juin 2021 avant d’être ensuite déplacé à Alger et prévu du 22 au 26 juin.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page