NewsSports

Les actionnaires soutiennent le plan climat HSBC

Les actionnaires ont adopté à une écrasante majorité un plan qui supprimera progressivement les prêts de HSBC à tous les projets charbonniers dans le monde d’ici 2040, et plus tôt en Europe.

Les données préliminaires montrent que 99,7% des investisseurs ont voté en faveur du nouvel engagement climatique, ce qui en fait le plus populaire parmi toutes les propositions qui ont été soumises aux actionnaires lors d’une réunion vendredi.

Le vote signifie également que le géant bancaire devra définir, divulguer et mettre en œuvre une stratégie pour aligner sa fourniture de financement sur l’accord de Paris de 2015 sur le changement climatique.

C’était une proposition avancée par le conseil d’administration de HSBC après la pression d’actionnaires, y compris ShareAction, un groupe avec plus de 2,4 billions de dollars américains (1,7 billion de livres sterling) investis dans des actifs mondiaux.

Jeanne Martin, responsable de campagne senior chez ShareAction, a déclaré: «Nous sommes ravis que notre campagne ait abouti à un engagement contraignant de HSBC à éliminer progressivement le charbon, mais le diable est dans les détails et les six prochains mois sont cruciaux pour garantir que cela l’engagement se traduit par des politiques sectorielles solides. »

Selon un rapport récent, HSBC a contribué à canaliser plus de 15 milliards de dollars américains (11 milliards de livres sterling) vers l’industrie du charbon entre 2018 et 2020 par le biais de prêts et de souscriptions.

Lors de la réunion des actionnaires, HSBC a été contrainte de répondre à plusieurs reprises aux questions des investisseurs sur les projets de combustibles fossiles du monde entier dans lesquels la société est impliquée.

La banque a été interrogée sur les projets en Afrique et en Indonésie, entre autres, ainsi que sur le soutien au géant pétrolier Saudi Aramco.

Cependant, le président Mark Tucker a déclaré à plusieurs reprises que la banque ne parlerait pas de projets ou de clients spécifiques.

«Dans le domaine du financement vert de toutes sortes, HSBC est le leader mondial, et nous prenons ces responsabilités très au sérieux et nous continuerons d’aller de l’avant dans ce domaine», a-t-il déclaré.

Mais Adam McGibbon, du groupe de pression Market Forces, a exprimé son scepticisme.

«La direction de HSBC, après avoir passé l’AGA à esquiver les questions climatiques des actionnaires, n’a rien dit ou fait aujourd’hui qui empêcherait la banque d’être l’un des plus grands bailleurs de fonds mondiaux de l’industrie des combustibles fossiles», a-t-il déclaré.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page