News

Kelvin Odenigbo: le footballeur nigérian se noie en Biélorussie, un accident selon le club

Le footballeur nigérian Kelvin Odenigbo décédé en Biélorussie

Le club biélorusse du FC Vitebsk a déclaré lundi que le footballeur nigérian Kelvin Odenigbo s’était noyé ce week-end dans un tragique accident.

Les médecins du club ont déclaré qu’une autopsie avait été trouvéelien externe “pas de marques violentes sur le corps et il n’y a aucune trace d’alcool dans le sang de Kelvin. C’était un accident de noyade qui nous a tous choqués.”

Son frère Ebuka, qui joue pour Kano Pillars dans l’élite nigériane, a déclaré que la mort de Kelvin avait été un énorme choc pour lui car Kelvin ne savait pas nager et évitait généralement l’eau.

“C’est un choc profond car il n’irait pas près d’une piscine”, a déclaré Ebuka à BBC Sport Africa.

“J’ai dit ça parce qu’il ne sait pas nager du tout. Il n’aime pas l’eau, alors j’ai été choqué quand ils ont dit qu’il avait été retrouvé mort dans un lac.”

Alors qu’Ebuka est devenu une sensation sur la scène nationale depuis son passage de la Ligue universitaire à la Premier League nigériane en 2019, Kelvin venait tout juste de s’installer en Biélorussie.

Retiré des NAF Rockets d’Abuja, l’attaquant était un remplaçant tardif le 28 mai alors que Vitebsk battait le FK Smorgon 5-0 en championnat.

Après quatre apparitions, toutes en tant que remplaçant, on attendait tant de Kelvin dans la nation d’Europe de l’Est que son décès a été un choc majeur pour sa famille et la communauté de Makurdi.

“J’ai eu la nouvelle choquante peu de temps avant le coup d’envoi de notre match de championnat contre Enyimba dimanche”, a ajouté Ebuka.

“Nous avions terminé l’échauffement d’avant-match et nous étions sur le point d’aller sur le terrain pour jouer le match quand j’en ai entendu parler. J’ai dit à l’entraîneur de m’excuser du match parce que je n’étais pas moi-même.

“Ça a été très difficile, la nouvelle a été un choc et j’ai reçu l’autorisation du club [Kano Pillars] être avec mes parents.

“Je suis en route pour notre base à Makurdi parce que ma mère et mon père sont incrédules. Je n’ai pas non plus les bons mots à leur dire en ce moment.

“Le club a été informé de sa mort et a demandé un entretien, mais je ne peux rien dire tant que la famille n’est pas prête à se réunir pour une réunion.”

Après la mort de leur joueur nigérian, des appels ont été lancés pour que les fans de Vitebsk lui rendent hommage dans les installations du club en Biélorussie.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page