News

L’Ethiopien Abiy Ahmed : “Il n’y a pas de faim au Tigré”

Dans une interview exclusive à la BBC, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a nié qu’il y ait de la faim dans la région du nord du Tigré, où l’ONU affirme que plus de 350 000 personnes vivent dans des conditions de famine.

Les troupes de l’Érythrée voisine, qui soutiennent les forces gouvernementales éthiopiennes au Tigré, ont été accusées de massacres, de viols de femmes et d’empêchement de l’aide humanitaire d’atteindre les personnes les plus vulnérables – des accusations que l’Érythrée a démenties. En mars dernier, M. Abiy avait promis que les Érythréens quitteraient la région. Mais il admet maintenant qu’ils ne l’ont pas encore fait.

Le Premier ministre a également déclaré à la BBC que son gouvernement travaillait avec les troupes soudanaises au Tigré – mais n’a pas expliqué à quel titre. M. Abiy venait de finir de voter dans son village natal de Beshasha, où il se présente comme député aux élections du pays.

Lire la suite: La tragédie de la famine causée par l’homme en Éthiopie

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page